Réuni-e-sous le kiosque Daniel Vermande sur l’Esplanade Jean Jaures, les clapiéroises et clapiérois étaient venu-e-s à la rencontre de Logan Girard.

Les échanges portaient sur le résultat de l’élection présidentielle avec la prise de conscience que nous pouvons être à la croisée des chemins avec une situation politique du pays qui peut basculer du jour au lendemain, dans un sens comme dans l’autre.

Il ressortait la nécessité de faire bloc dans la rue comme dans les urnes car effectivement, la politique de continuité que va mener Macron, à grand renfort d’ordonnance, ne fera qu’accentuer l’amertume.

C’est cette idéologie qui a conduit l’espèce humaine à dérégler le climat et détruire la planète et les espèces y vivant, de telle sorte que la transition écologique n’est aujourd’hui ni plus ni moins qu’une question de survie…

Si de plus en plus de voix se font entendre en faveur de l’instauration d’une nouvelle République, effectivement démocratique, décidément sociale et vraiment écologique. Cela n’aura de sens que si celle-ci permet effectivement de donner aux citoyens de nouveaux moyens, concrets, à la fois de contrôle sur les représentants et de participations directes aux décisions politiques.

La démocratie ne se résume pas au vote, ni le citoyen à l’électeur. La volonté affichée de travailler à la création de ce nouveau souffle démocratique montrait que c’était le seul moyen permettant que l’activité politique réponde aux besoins et aux intérêts de la population.

A la question de la présence probable d’un candidat France Insoumise, toute la clarté était faite sur toutes les initiatives prises pour construire une candidature unitaire. Il est à regretter que ce candidat soit resté muré dans un silence terrible en ne répondant à aucune de nos invitations. Vouloir imposer  une vision exclusive et centralisatrice à des partenaires investi-e-s depuis des années sur le territoire est une faute politique et une erreur tactique.

Logan Girard pouvait préciser que l’état du pays et les perspectives de luttes à mener dans les prochains jours à tous les niveaux ne méritent sûrement pas l’exclusion, mais le rassemblement.